Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

L'autre hachis


Index des rubriques

Recherche

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?


Ailleurs sur Joueb.com
Cela constitue un beau bazar
Voilà un texte qui est défendu par les uns, combattu par les autres, avec un périmètre différent.

Je m'explique : Les "pour" nous donnent du "ça clarifie l'Europe", "les notions d'économie sociales de marché, service économiques d'intérêt général, sont enfin introduites", "c'est un grand pas de la construction de l'Europe politique, l'Europe puissance", "Les avancées démocratiques sont très importantes". Les contre leur répondent : "On en prend pour 40 ou 50 ans, sans pouvoir la réviser", "C'est graver dans le marbre la disparition des services publics", etc.

Eh bien j'ai la sévère impression que les "pour" nous parlent des parties I et II (que je ferais bien de relire), alors que les "contre" nous parlent de la partie III.

Pour tout dire, la partie III fait très peur ("la défense, c'est l'OTAN (les USA)", "Tout doit être libéralisé", "les travailleurs ont -seulement- le droit de chercher du boulot", etc.), mais le début de la constitution semble plus raisonnable, moyennant la définition de l'économie sociale de marché, service économiques d'intérêt général, et quelques autres termes.

Je pense donc que les optimistes (naïfs) de l'UDF et du PS se disent qu'on va progresser dans la définition de l'Europe et le sac de noeuds des institutions (ils n'ont pas tout-à-fait tord) et que les pessimistes (trop ?) qui sont contre ne voient que les mauvaises choses contenues dans la partie III.

Le non de la France au traité (c'est mon souhait, mais ce n'est pas ma prédiction) devrait permettre au TCE d'être renégocié au profit d'une constitution plus courte, qui ne définit pas de politique mais des principes communs à la civilisation européenne.

Avec un périmètre plus restreint, l'adhésion me semblerait évidemment acquise !


Je ne parviens toujours pas à comprendre comment on veut faire lire 448 articles plus obscurs les uns que les autres à 450 millions d'Européens et obtenir leur accord sur tout ce fatras idéologique. On sera bien inspiré de relire la constitution française (89 articles un tantinet plus clairs).
Ecrit par achy, à 22:57 dans la rubrique "Politique".

Commentaires :

  achy
14-04-05
à 22:25

Erreur de taille.

J'ai modifié, nous ne sommes pas 250 millions, mais bien 450 millions.



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom